Marketing d’influence en 2021 : définition, exemples et tactiques


En 1984, Nike a collaboré avec Michael Jordan pour créer une ligne de baskets exclusive, les Air Jordans.

C’était un succès. En seulement 12 mois, les baskets Air Jordan 1 a réalisé plus de 100 millions de dollars de ventes. En 2020, une paire originale—portée et signée par Jordan lui-même—vendu 560 000 $.

Michael Jordan, le basketteur superstar, a catapulté Nike dans le nom familier que nous connaissons aujourd’hui.

Ceci est un exemple de marketing d’influence.

Dans ce guide, vous apprendrez :

Les influenceurs sont des personnes qui ont un public actif et important (généralement sur les réseaux sociaux) et la capacité d’influencer leur public pour qu’il fasse quelque chose.

Qu’est-ce que le marketing d’influence ?

Le marketing d’influence consiste à travailler avec des influenceurs pour promouvoir le message, les produits ou les services de votre marque.

Pourquoi le marketing d’influence ?

Il y a plusieurs raisons pour lesquelles vous devriez faire du marketing d’influence.

1. Persuadez leur public d’agir

Les influenceurs ont une emprise sur votre public cible. C’est dans le nom lui-même—ils influence. Cela signifie qu’ils sont en mesure d’inspirer leurs abonnés à passer à l’action. Plus important encore, à acheter.

Cela signifie des choses comme vendre des sardines après une mention dans un épisode de podcast.

Nous le voyons aussi chez Ahrefs. Même si nous n’avons jamais mené de campagne de marketing d’influence, nous constatons qu’une forte recommandation d’un influenceur de confiance peut entraîner une augmentation significative des inscriptions :

2. Renforcez la confiance en votre marque

Le marketing d’influence n’est pas toujours une question de vente. C’est aussi une question de notoriété et de fiabilité.

Le bon influenceur sélectionne soigneusement le type de produits qu’il recommande. Ils ne craignent pas tout ce qui tombe sur leurs genoux. Même s’ils sont payés, ils ont des normes élevées. Ils prennent au sérieux la confiance de leur communauté en eux. La confiance est difficile à construire et facile à perdre. En retour, leurs fans disent des choses comme ceci :

Ainsi, lorsqu’un influenceur recommande votre produit par rapport aux autres, il se porte garant de vous, de la qualité de votre produit et de la réputation de votre entreprise. Vous empruntez essentiellement la « confiance » à cet influenceur. Vous n’avez pas besoin de le construire à partir de zéro – ils font confiance à l’influenceur et, par extension, à vous.

Pensez à Nike. En 1984, ils étaient inconnus dans le monde du basket. Aucun fan de basket ne mourait d’envie d’acheter une paire de chaussures Nike. Mais l’approbation de Jordan a conduit à leur acceptation.

Et Nike est passé d’inconnu dans le basket-ball à une domination mondiale.

D’une manière générale, il existe cinq types d’influenceurs. Ils sont regroupés en fonction de la taille de leur public.

Connaître les différents types d’influenceurs vous aidera à planifier votre budget et votre stratégie. Voici la répartition :

1. Célébrités

Ce sont des influenceurs avec plus d’un million de followers.

Exemples:

2. Méga-influenceurs

Ce sont des influenceurs avec 500 000 à un million de followers.

Exemples:

3. Macro-influenceurs

Ce sont des influenceurs avec 100 000 à 500 000 followers.

Exemples:

4. Micro-influenceurs

Ce sont des influenceurs avec 10 000 à 100 000 followers.

Exemples:

5. Nano-influenceurs

Ce sont des influenceurs avec 1 000 à 10 000 abonnés.

Exemples:

Note latérale.

Il n’y a pas de standardisation universelle pour ces termes ni pour la taille de leur audience. Vous constaterez peut-être qu’ils diffèrent des autres livres et articles.

Comment créer une stratégie de marketing d’influence

Avant même de commencer à rechercher des influenceurs et à travailler avec eux, vous devez avoir une stratégie. Après tout, l’objectif n’est pas de travailler avec tous les influenceurs sous le soleil, mais ceux qui peuvent avoir un impact.

Une stratégie vous guidera dans la bonne direction.

  1. Définir votre public cible
  2. Fixez votre objectif
  3. Calculez votre budget
  4. Établissez vos KPI

1. Définissez votre public cible

Cela peut sembler cool d’avoir Justin Bieber crier à propos de nous à ses fans, mais à quoi ça sert ? Il y a peu ou pas de chevauchement entre les fans de Justin Bieber et les gens qui veulent Référencement outils. Même si nous pouvions nous permettre ses honoraires, cela n’aurait aucun sens de travailler avec lui.

Ainsi, la première étape de tout plan marketing consiste à savoir qui vous voulez atteindre.

Si vous avez déjà une stratégie marketing existante qui définit vos personnalités client, alors vous êtes prêt. Vous avez déjà une idée précise de qui est votre public cible.

Par exemple, si vous êtes un planificateur financier à Singapour, cela pourrait être quelque chose comme :

Millennials (23-30) à Singapour qui souhaitent commencer à investir.

Si vous n’avez pas de déclaration de personnalité concrète comme celle-ci, ne vous inquiétez pas. Il existe des tonnes de guides, de modèles et même d’outils que vous pouvez utiliser pour en créer un.

Lecture recommandée: Comment créer des Buyer Personas détaillés pour votre entreprise [Free Persona Template]

2. Fixez votre objectif

Maintenant que tu sais qui vous ciblez, nous devons déterminer Pourquoi vous faites du marketing d’influence.

Quel est ton but?

D’une manière générale, il y a trois objectifs :

  1. Augmenter la notoriété de la marque et présentez votre marque à des clients potentiels.
  2. Créer de l’intérêt et du désir en informant les clients potentiels de leurs problèmes et de la manière dont votre produit ou service peut les résoudre.
  3. Attirer l’achat en informant davantage les clients potentiels sur votre produit ou service et sur les raisons pour lesquelles il s’agit de la meilleure solution pour eux.

Vous aurez besoin de connaître vos objectifs afin de mesurer le succès de votre campagne.

Lecture recommandée: Objectifs marketing : comment les définir correctement (avec des exemples)

3. Calculez votre budget

Le montant que vous êtes prêt à dépenser déterminera le type d’influenceur avec lequel vous pouvez travailler et le type de contenu que vous pouvez créer.

Connaître son budget au préalable facilitera la recherche d’influenceurs.

4. Établissez vos KPI

Il n’est pas toujours facile de mesurer l’absolu retour sur investissement des campagnes de marketing d’influence, mais vous pouvez mesurer retour sur investissement à l’aide d’indicateurs de performance clés (KPI).

Les KPI vous permettent de mesurer la progression vers vos objectifs. Si vous avez déjà défini vos objectifs, vous saurez quels sont ces KPI. Par exemple, si vous suivez le nombre de ventes, vous pouvez donner à l’influenceur un code de réduction avec son nom.

Lecture recommandée: 7 KPI marketing qui valent vraiment la peine d’être suivis

Trouver les influenceurs de niveau macro, méga et célébrité est facile. C’est probablement au sommet de votre esprit. Même la personne la plus désintéressée aurait entendu parler de Cristiano Ronaldo. Mais toutes les entreprises n’ont pas le budget pour travailler à ces niveaux.

Et si vous aviez besoin de trouver des micro ou nano-influenceurs ? Comment les rechercher ?

Voici quelques options :

1. Employés

La plupart des marques commencent leur recherche d’influenceurs à l’extérieur. Ce faisant, ils passent à côté d’un bassin potentiel d’influenceurs qui se trouvent juste devant leur nez : leurs propres employés.

Vos employés travaillent pour vous et utilisent probablement votre produit. (S’ils ne le font pas, quelque chose ne va vraiment pas.) Ils sont les mieux placés pour promouvoir votre marque. Certains d’entre eux ont peut-être même cultivé un public par eux-mêmes.

Prenez Ahrefs comme exemple. La plupart d’entre nous dans l’équipe marketing peuvent être considérés comme des nano ou micro influenceurs sur Twitter :

Ensemble, nous pouvons facilement amplifier le contenu que nous publions ou les fonctionnalités que nous publions. Et nous le faisons.

2. Clients

Nous renversons la recherche d’influenceurs. Commencez par rechercher les personnes qui aiment déjà votre marque.

Vos employés ne sont pas les seuls à aimer votre marque. Vos clients l’adorent aussi. Nous l’avons découvert nous-mêmes lorsque nous avons commencé à sponsoriser des podcasts. Ceux pour lesquels nous avons obtenu le plus de mentions et d’inscriptions de haute qualité provenaient d’hôtes de podcast qui aimé notre produit.

Comme vos employés, certains de vos clients sont probablement des influenceurs, et ils sont également susceptibles d’être sensibles à votre argumentaire.

Par exemple, Ed Sheeran est un grand fan de ketchup Heinz. Il a même un tatouage de leur bouteille sur son bras. C’était une évidence pour Heinz de travailler avec lui :

https://www.youtube.com/watch?v=keOaQm6RpBg

Bien que vous n’ayez peut-être pas d’influenceur de niveau Ed Sheeran comme client, vous en aurez probablement un ou deux qui influencent votre public cible. Retrouvez-les dans votre gestion de la relation client (CRM) ou tout autre outil que vous utilisez pour suivre vos clients. Contactez-nous et voyez s’ils souhaitent travailler avec vous pour promouvoir votre marque.

Note latérale.

Vous pouvez également demander à vos clients quels influenceurs ils suivent sur les réseaux sociaux.

3. Abonnés

Vos abonnés sur les réseaux sociaux connaissent déjà et aiment votre marque, et certains d’entre eux seront probablement des influenceurs. Parcourez vos abonnés pour les trouver.

4. Google

Allez simplement sur Google et entrez cette requête de recherche : « top [your niche] influenceurs ».

Vous trouverez une tonne de listes bien compilées.

5. Réseaux sociaux

Si vous recherchez des influenceurs sur une plate-forme, il n’y a pas de meilleur endroit pour commencer que de chercher sur la plate-forme elle-même.

Comme Google, vous pouvez rechercher des mots-clés sur ces plateformes et voir qui apparaît. Les listes natives et organisées (comme les listes Twitter) sont une bonne option si elles existent sur votre plate-forme cible.

Si vous suivez déjà certains de ces influenceurs dans votre créneau, consulter la page « Explorer » (ou similaire) aidera également à découvrir d’autres influenceurs.

Note latérale.

Une idée potentielle est de créer un tout nouveau compte, de suivre/s’abonner à ces influenceurs et de voir ce que la plateforme suggère sur votre page « Explorer ».

Alternativement, vous pouvez simplement regarder qui ces influenceurs suivent déjà. Il y a de fortes chances qu’ils suivent également d’autres influenceurs de taille similaire. Certaines plates-formes (comme Instagram et Twitter) proposent également des comptes similaires sur ces pages :

Enfin, une autre façon de trouver des influenceurs est via les hashtags. Mais pas n’importe quel hashtag, utilisez celui de vos concurrents. Si vos concurrents ont déjà exécuté une campagne de marketing d’influence, il y a de fortes chances qu’ils :

  1. A demandé à l’influenceur d’ajouter un hashtag unique pour la campagne, ou
  2. A demandé à l’influenceur d’ajouter le hashtag de son entreprise.

Voici un exemple d’un influenceur taguant l’entreprise de livraison de nourriture, FoodPanda :

Cliquez sur le hashtag et vous verrez qu’une tonne d’influenceurs ont déjà promu quelque chose de similaire :

Si vous opérez dans le même espace, il pourrait s’agir d’influenceurs potentiels avec lesquels vous pourriez travailler.

6. Plateformes et places de marché

Même avec toutes les tactiques que j’ai suggérées jusqu’à présent, trouver des influenceurs peut prendre beaucoup de temps. Une alternative « plus rapide » serait simplement de les rechercher sur une plateforme tierce dédiée.

Nous avons une liste de ces plates-formes dans un autre article, alors recherchez-les pour votre influenceur souhaité pour votre plate-forme cible.

Lecture recommandée: Comment trouver des influenceurs dans votre créneau (6 étapes faciles)

7. Explorateur de contenu

Étant donné que les influenceurs ont souvent des blogs, une autre façon de les trouver est de rechercher des auteurs populaires de publications sur des sujets liés à votre marque. Vous pouvez le faire dans l’explorateur de contenu d’Ahrefs, une base de données consultable de 5 milliards de pages.

Voici le processus :

  1. Ouvrir l’explorateur de contenu
  2. Saisissez un sujet pertinent (par exemple, création de liens)
  3. Sélectionnez “dans le titre” dans la liste déroulante
  4. Recherche de coup
  5. Allez dans l’onglet “Auteurs”

Ici, vous verrez une liste de personnes qui ont écrit sur votre sujet, combien de messages ils ont écrits et combien de followers ils ont sur Twitter.

8. Agences

Si vous préférez que tout soit fait pour vous, vous pouvez toujours travailler avec des agences de marketing d’influence. Ils feront tout pour vous, y compris la configuration de la campagne.

En fait, pour les macro-influenceurs et au-dessus, il est probable que vous deviez travailler avec un de toute façon. La plupart d’entre eux ressemblent à de vraies célébrités et vous devrez travailler avec leur manager ou leur agence pour mener à bien une campagne. Assurez-vous d’en être conscient.

Comment évaluer les influenceurs

Ce n’est pas parce que quelqu’un a un million d’abonnés que votre campagne sera couronnée de succès. Ils peuvent avoir un large public, mais peuvent-ils influence leur audience à faire quelque chose, comme laisser un commentaire, participer à un concours ou même acheter ?

En prenant du recul, nous devons nous demander : le million de followers est-il encore réel? Les faux influenceurs sont nombreux. Nous ne voulons pas gaspiller notre argent dans des campagnes sans retour.

C’est pourquoi nous devons évaluer la liste que nous venons de créer. Avant même de faire de la sensibilisation, nous devons nous assurer que ce sont les influenceurs avec lesquels nous voulons vraiment travailler. Qu’ils représentent bien notre marque, qu’ils puissent créer le type de contenu que nous voulons et qu’ils aient réellement la capacité de nous aider à atteindre les KPI que nous avons définis.

Dans Le code d’influence, Amanda Russell, influenceuse et experte en marketing d’influence, suggère d’évaluer cinq R :

  1. Atteindre
  2. Reconnaissance
  3. Référence
  4. Pertinence
  5. Résonance

1. Atteindre

Il s’agit de la taille totale des abonnés de l’influenceur sur toutes les plateformes.

La plupart des entreprises font l’erreur de se concentrer seulement sur cette métrique. C’est compréhensible car il s’agit de la métrique la plus accessible au public. Mais considérez ceci comme un point de départ.

Non seulement ce nombre est facile à « fabriquer », mais le nombre d’abonnés n’équivaut pas non plus à la portée réelle.

Repérer une fausse portée

La portée est la métrique la plus facile à falsifier. Allez sur des sites comme Fiverr et vous verrez des services qui promettent de vous obtenir X nombre d’abonnés du jour au lendemain. Le New York Times a même écrit un article en 2018 sur le marché noir des faux abonnés.

Assurez-vous toujours d’examiner attentivement le suivi d’un influenceur.

  • Leurs abonnés ont-ils des noms d’utilisateur étranges, comme une longue liste de numéros ?
  • Leurs abonnés ont-ils une image d’affichage vide ?
  • Leurs abonnés ont-ils des messages ?
  • Leurs abonnés n’ont-ils aucun abonné eux-mêmes, mais suivent-ils beaucoup d’autres personnes ?

Ce sont tous des drapeaux rouges. Voici un exemple :

Maintenant, ce n’est pas parce qu’un influenceur a de faux abonnés qu’il les a achetés. À mesure qu’un compte grandit, il devient impossible d’éviter les faux abonnés et les robots des réseaux sociaux. Assurez-vous simplement qu’il ne s’agit pas d’un pourcentage important de leurs abonnés. Un moyen rapide de vérifier pourrait être d’utiliser un outil comme celui de SparkToro Audit des faux abonnés (Twitter uniquement) ou HypeAuditor Audit Instagram.

2. Reconnaissance

C’est à quel point l’influenceur est « connu » ou « reconnaissable » dans le créneau.

Ils n’ont pas besoin d’être au niveau de la renommée d’un acteur hollywoodien, mais ils doivent être connus de votre public cible. Même s’ils ne sont pas si connus, leur expertise, leurs références ou leurs distinctions sont-ils reconnaissables ?

3. Référence

L’influenceur ou son travail est-il référencé ou cité par des personnes de sa niche (ou en dehors de celle-ci) ? Ont-ils été présentés sur une liste d’experts par une publication ou un site Web crédible/bien connu ?

4. Pertinence

C’est à quel point un influenceur est étroitement associé à un sujet ou à un créneau particulier.

Vous voudriez vous assurer que l’influenceur avec lequel vous travaillez parle d’un sujet auquel votre marque souhaite être associée. Si vous êtes une marque végétalienne, par exemple, vous ne voudrez peut-être pas travailler avec un influenceur paléo, même si les deux sujets portent sur « l’alimentation/la nutrition ».

La pertinence concerne également la proximité entre le public d’un influenceur et le public cible de votre marque. Une influenceuse qui fait régulièrement la promotion de maillots de bain peut ne pas avoir un public féminin ; un influenceur masculin qui fait régulièrement la promotion des entraînements à domicile pourrait ne pas avoir un public masculin.

Vous devrez creuser plus profondément.

Par exemple, Kate Upton a travaillé avec la marque de cosmétiques américaine Bobbi Brown pour promouvoir leurs produits. S’il est logique que Bobbi Brown travaille avec un mannequin célèbre, il s’avère que 90% de son audience en ligne étaient des hommes intéressés par les sports et les jeux vidéo.

5. Résonance

Il s’agit de la quantité d’engagement (commentaires, partages, vues, retweets, mentions, etc.) que l’influenceur obtient chaque fois qu’il publie du contenu.

Repérer la fausse résonance

Malheureusement, comme la portée, la résonance peut être achetée. Ainsi, plutôt que de regarder le nombre absolu de likes, commentaires, retweets, etc., regardez leur qualité. Il doit s’agir de commentaires ou de conversations authentiques.

Voici une liste de contrôle rapide à parcourir :

  • Sont-ils tous des commentaires uniquement en emoji ?
  • Sont-ils tous de courts commentaires sans signification ni contexte, comme « Wow ! », « Incroyable ! », « Nice ! » ?
  • S’agit-il tous de commentaires répétés du même utilisateur ?

Voici un exemple :

Autres métriques

Voici d’autres statistiques que vous pouvez rechercher :

  • Hors ligne. De vraies personnes qui se présentent à des événements signifient que l’influenceur a un public réellement engagé. Découvrez le taux de participation lors de leurs précédents événements en personne.
  • Témoignages, critiques et études de cas. Demandez à votre influenceur des informations sur les campagnes précédentes. Mais notez que les micro et nano-influenceurs peuvent ne pas en avoir.
  • Réputation. La controverse d’un influenceur peut également nuire à votre marque. Vérifiez le contenu de l’influenceur pour voir s’il n’a pas été impliqué dans des scandales récents ou s’il n’a pas des opinions bien arrêtées qui ne correspondent pas à votre marque.

Atteindre les influenceurs

Avec votre liste réduite, il est temps de tendre la main et de voir si une collaboration fructueuse peut être établie.

Cependant, cela ne signifie pas que vous pouvez envoyer le même e-mail à tout le monde. Vous devrez traiter chaque groupe différemment.

Après tout, la sensibilisation est un jeu de perception de la marque, la vôtre contre celle de l’influenceur.

Par exemple, si vous êtes Louis Vuitton, même les célébrités les plus célèbres auraient du mal à dire non à une collaboration. Mais si vous êtes un petit magasin de commerce électronique qui essaie de faire crier Chiara Ferragni, il y a de fortes chances que votre e-mail soit ignoré.

Cela peut sembler ennuyeux, mais il y a une raison à cela. Les influenceurs doivent également protéger leur propre marque. La raison pour laquelle vous pensez qu’ils conviennent bien, c’est précisément parce qu’ils ne font pas la promotion de tout ce qui tombe sur leurs genoux. S’ils l’ont fait, ils seront perçus comme une vente à guichets fermés – leur marque sera diluée et leur public impatient de partir. De plus, je suis sûr que vous ne voudriez pas être l’un des nombreux produits dont ils font la promotion.

Donc, avant de tendre la main, assurez-vous d’avoir une stratégie appropriée pour chaque type d’influenceur.

Note latérale.

Pour les grands influenceurs, vous devrez vous adresser via leurs agences ou leurs managers. Vous pouvez probablement contacter directement les nano et micro influenceurs.

Il existe de nombreuses façons de collaborer avec des influenceurs. Ils comprennent:

  • Offrir du butin ou des produits gratuits (dans l’espoir que l’influenceur crie)
  • Un cri de produit payant
  • Faire un cadeau
  • Recruter des influenceurs dans leurs programmes d’affiliation ou de parrainage
  • Donner aux influenceurs un code promotionnel/réduction (pour les ventes directes)
  • Créer du contenu avec l’influenceur
  • Inviter des influenceurs pour leurs événements
  • Collaborations de produits

Et plus.

Il existe des manières pratiquement infinies de travailler avec eux, et la manière exacte que vous choisirez dépendra de votre objectif et du contenu qui fonctionnera le mieux pour le public de l’influenceur.

Au-delà de cela, il y a certaines choses que vous devez prendre en compte lorsque vous travaillez avec un influenceur :

1. Développer un accord influenceur en amont

Il s’agit d’un partenariat commercial. Cela peut sembler compliqué, mais un accord signé peut être utile pour protéger les deux parties d’un point de vue juridique. Il fournit également un document auquel vous pouvez tous deux vous référer en cas de désaccord ou de malentendu.

Il existe des modèles en ligne, mais il est préférable de consulter un avocat. Certains éléments que vous pourriez envisager d’inclure sont :

  • La durée du partenariat
  • Exclusivité : l’influenceur peut-il travailler avec d’autres marques similaires/concurrentes ?
  • Type spécifique de contenu que vous cherchez à créer
  • Messages spécifiques que vous souhaitez inclure
  • Ce que l’influenceur peut ou ne peut pas faire et dire pendant la durée de la campagne
  • Combien de temps l’influenceur doit laisser le contenu en place
  • Où ils devraient publier le contenu (important si l’influenceur travaille sur plusieurs canaux)
  • À qui appartiendra le contenu
  • Montant et modalités d’indemnisation
  • Méthode de suivi spécifique

Lecture recommandée: Comment créer un contrat d’influenceur de médias sociaux sans faille

2. Collaborez, ne contrôlez pas

De nombreuses marques commettent l’erreur de dicter ce qu’un influenceur doit ou ne doit pas dire. Cela se traduit par une annonce inauthentique qui ne convainc pas son public.

Le public de l’influenceur est le leur, il sait ce que veut son public. En tant que marque, vous êtes là pour fournir une orientation, des messages/points clés et les directives de votre marque. Ne microgérez pas le contenu. Faites confiance à l’influenceur pour trouver quelque chose qui sera irrésistible et qui fera bien la promotion de votre marque. Mieux encore : faites visiter votre produit ou apprenez-leur à l’utiliser pour qu’ils puissent en parler naturellement.

Cela dit, n’ayez pas peur de demander à l’influenceur le premier brouillon et quelques séries de modifications. Vous voudriez vous assurer que vous êtes en mesure de corriger les erreurs avant que le contenu ne soit mis en ligne.

3. Suivez les directives réglementaires

Selon le pays dans lequel vous et votre influenceur travaillez, vous devrez peut-être divulguer que le contenu créé est une publicité. Par exemple, le Commission fédérale du commerce aux États-Unis exige que tous les influenceurs divulguent publiquement et dans un endroit facile à repérer qu’ils ont été payés pour promouvoir le produit.

Au-delà du marketing d’influence : les ambassadeurs de la marque

La plupart des campagnes de marketing d’influence sont des campagnes ponctuelles. Mais si vous avez vraiment aimé travailler avec un influenceur et que vous êtes satisfait des résultats, vous pouvez l’engager comme ambassadeur de la marque.

Que vous les appeliez ambassadeurs ou évangélistes, ce sont les personnes qui continuent à défendre une marque particulière exclusivement pendant une longue période. En retour, la marque les soutient de diverses manières : produits gratuits, parrainages, accès d’initiés et commissions.

Ils ne sont pas nouveaux – le monde de la mode, des cosmétiques et du sport les a largement utilisés.

En fait, nous avons même notre propre évangéliste ici à Ahrefs—Patrick.

Comme Patrick, les ambassadeurs de la marque sont pour la plupart des experts du créneau et peuvent également fournir des conseils et des idées sur la façon d’améliorer votre produit.

Lecture recommandée: 9 bonnes tactiques de relations publiques avec des exemples de campagne

Exemples de campagnes de marketing d’influence

Voici quelques exemples de campagnes marketing d’influence réussies.

1. Ahrefs—employés influenceurs

Tim est notre directeur marketing. Il est également l’un des plus grands évangélistes d’Ahrefs. Même si notre compte Twitter de la marque a 3 fois plus d’abonnés, ses tweets obtiennent systématiquement plus d’engagement.

Tout n’est pas non plus une question d’engagement. Tim nous procure des clients :

Il n’y a pas que Tim. J’ai mentionné plus tôt que l’équipe marketing d’Ahrefs est nous-mêmes tous des nano et micro-influenceurs. Nous contribuons également à attirer des clients, comme Sam :

Même je a réussi à conduire quelques-uns :

2. Instagram—des leaders d’opinion de haut niveau

Passons à la méta ici. Instagram est la plateforme de choix pour la plupart des influenceurs. Mais saviez-vous qu’Instagram est également devenu populaire grâce aux influenceurs ?

Grâce à des influenceurs comme Jack Dorsey, le fondateur de Twitter, Instagram a atteint 25 000 utilisateurs le premier jour et 100 000 utilisateurs la première semaine.

Sarah Frier écrit dans Pas de filtre:

Tout ce qu’il (Dorsey) a posté sur Instagram serait immédiatement posté sur Twitter, atteignant ses 1,6 million d’abonnés là-bas. Il a dit au monde que c’était sa nouvelle application iPhone préférée, et ils ont écouté. Lorsque Instagram a été lancé au public le 6 octobre 2010, il est immédiatement devenu viral grâce aux partages de personnes comme Dorsey. Il a atteint le numéro un des applications pour appareil photo dans l’App Store d’Apple.

3. Daniel Wellington—Influenceurs Instagram

Daniel Wellington est une marque horlogère suédoise. Connus pour leurs bracelets de montre interchangeables, ils ont fait 230 millions de dollars de chiffre d’affaires en 2016 et ont vendu plus de 6 millions de montres.

Vous les avez probablement vus sur Instagram. Non, grattez ça. Vous avez absolument vu sur Instagram.

Daniel Wellington s’est entièrement développé grâce au marketing d’influence. Ils ont inondé Instagram, d’abord en offrant des montres gratuites à des milliers d’influenceurs, puis en stimulant les ventes en demandant à ces influenceurs de partager des codes promotionnels spéciaux.

Cela s’est imposé comme une marque de consommation incontournable pour les millennials et les zoomers – les deux données démographiques sont importantes sur Instagram. Inutile de dire que cela a transformé ce qui n’était qu’un investissement initial de 15 000 $ en une marque horlogère bien connue.

Dernières pensées

J’espère que ce guide a servi de bon guide pour comprendre et exécuter le marketing d’influence. Cela devrait être une base décente pour en savoir plus sur le sujet.

Pour ce guide, j’aimerais remercier deux livres que j’ai lus :

Je tiens également à remercier ces personnes pour avoir répondu à mes questions sur le marketing d’influence :

Ai-je raté quelque chose d’important sur l’inbound marketing ? Faites-moi savoir sur Twitter.



Posted on 6 août 2021 in Blog

Share the Story

Back to Top