L’état de l’industrie de la publicité push en 2020


29 janvier 2020 – 3 min de lecture

Quel est le problème avec la publicité push?

Il y a beaucoup de rumeurs qui peuvent surprendre Internet avec ce que peut être la publicité push et où en est l’état de l’industrie push. Récemment Journal des moteurs de recherche a publié un article de blog sur ce que Chrome 80 pourrait faire aux propriétaires actuels de bases de données push.

Une nouvelle version de Chrome sera publiée le 4 février 2020. De nombreux navigateurs Chrome seront mis à jour et la mise à jour affectera les alertes de notification push du bureau. Il ne bloquera pas complètement les notifications push MAIS il bloquera les demandes de notifications push.

Le problème ici est qu’il sera automatiquement bloqué en fonction de l’utilisateur qui bloque constamment les notifications push. L’autre scénario est plus une phase d’apprentissage pour Google Chrome. Ce sera pour les sites Web avec de faibles taux d’optin et le blocage automatique sera activé car il rassemble de plus en plus de données.

Ce qui se passe ici, c’est que Google essaie de prendre au sérieux la confidentialité des utilisateurs et de promouvoir des alertes push qui ne sont pas abusives. Lorsqu’une alerte est disponible, il y aura une icône Bell dans votre navigateur et je parie que moins de 1% d’entre vous se soucieront même de ce que cela signifie.

Pour nous, les réseaux publicitaires et les affiliés qui développent une base de données signifient que les taux d’optins seront très bas. Je suis très curieux de voir comment les réseaux push s’adapteront à cette nouvelle mise à jour à partir du 4 février 2020.

Comment cela affectera-t-il les affiliés?

D’une certaine façon, je peux voir la qualité du trafic plonger considérablement. La raison en est que je pense qu’il existe de nombreux réseaux publicitaires qui se négocient. Cela tuera certainement ceux qui ne développent pas leur propre base de données.

Pour ceux qui développent leur base de données, Google bloquera automatiquement ces push s’il “sent” que vous êtes du spam. Google dispose d’informations provenant du navigateur de chaque personne sur ce qu’elle bloque et utilisera principalement ces informations pour déterminer quels sites méritent et quels domaines ne méritent pas votre attention.

En accédant simplement à vos paramètres, à votre confidentialité, puis à vos notifications, vous verrez tous les sites que vous avez bloqués. Je suis presque sûr que Google a déjà identifié les sites qui sont mauvais.

Qu’est-ce que cela signifie pour les webmasters développant leur base de données?

Cela signifie que votre domaine peut être signalé et moins de 1% des gens remarqueront même cette cloche dans le navigateur que Google va afficher.

L’optin diminuera probablement de près de 100% du jour au lendemain. Cela va juste affecter les nouvelles alertes, pas les précédentes, MAIS la qualité diminuera probablement immédiatement aussi, je pense.

En fin de compte, cela affectera toutes les parties, les propriétaires de trafic, les propriétaires de bases de données et les affiliés. Le trafic diminuera en qualité car il y aura moins d’optins.

Google commencera à apprendre si les gens sont ennuyés, puis arrêtera complètement les alertes. Les affiliés n’auront pas la bonne source de trafic pour faire de la publicité et les propriétaires de bases de données perdent désormais un élément similaire à la messagerie électronique qui deviendra inutile avec le temps.

Je pense que la plus grande frayeur sera sur les téléphones portables. Si cela est transféré sur mobile, les notifications push en tant que source de trafic disparaîtront définitivement. J’achète principalement du mobile et à mon avis, s’il est effectivement transféré vers le mobile, cela affectera certainement les réseaux publicitaires.

Je crois que la poussée continuera de croître. Je savais qu’il allait y avoir un changement dans la façon dont la poussée est limitée, mais je ne pensais pas que ce serait un si grand changement, en particulier avec Chrome essayant de déterminer quels domaines étaient mauvais.

Quel est l’impact sur le référencement?

Mes amis de Mobidea Academy ont demandé Robbie Richards, un expert SEO, pour partager ses réflexions sur ce sujet, que je partage ici avec vous ci-dessous ..

Lorsqu’elles sont utilisées correctement, les notifications push peuvent fournir un excellent moyen pour générer du trafic de retour et des conversions répétées. Pensez à la façon dont les blogs l’utilisent pour diffuser de nouveaux messages, ou comment des entreprises comme Uber les utilisent pour notifier les clients ou les baisses de taux ou les arrivées de conducteurs. Si le contenu est pertinent et personnalisé, il va enrichir l’expérience de l’utilisateur.

D’un autre côté, de nombreux sites les utilisent de manière abusive pour diffuser des offres et des annonces d’affiliation, ou tout simplement pour envoyer des notifications trop souvent. Cela se traduit par de nombreuses opt-outs, ce qui sera un signal fort pour Google lorsque Chrome 80 sortira, car cet engagement entraînera probablement le reste des notifications push pour ces entreprises également bloquées.

Bien que les notifications push n’affectent pas directement le référencement, elles peuvent fournir un avantage indirect sous la forme d’un trafic répété qui a généralement un temps plus long sur le site, des taux de rebond inférieurs et un temps plus long sur la page). Ces signaux d’engagement peuvent potentiellement aider le référencement à long terme.

Cela dit, je conseillerais aux entreprises qui utilisent les notifications push de bien segmenter leur audience afin de ne diffuser que le contenu le plus pertinent aux utilisateurs, et de ne les envoyer que toutes les semaines environ pour éviter la fatigue et les refus.

Posted on 7 mars 2020 in Marketing d'affiliation

Share the Story

Back to Top