Principaux points à retenir du salon mondial du marketing d’influence


# IMSGLOBAL21 Des conférenciers et des panélistes de tous les secteurs ont présenté leurs prévisions et leurs points de vue sur l’industrie des influenceurs. Voici nos principaux faits saillants.

Le salon du marketing d’influence était de retour en force la semaine dernière, un programme chargé rempli d’idées, de tendances et de discussions de marques, de créateurs et d’agences mondiales. Le marketing d’influence a certainement été à la hauteur pendant la pandémie, gardant le public diverti, informé et, surtout, connecté tout au long du verrouillage et des restrictions internationales. Nous avons rassemblé les principaux points à retenir de l’émission pour façonner et informer l’avenir du marketing d’influence.

1. La liberté dans un cadre

L’équilibre entre le conseil aux influenceurs sur les directives de la marque et la microgestion du contenu de la campagne reste un point de friction dans les collaborations d’influenceurs. La difficulté survient lorsque les marques veulent trop de contrôle ou que les influenceurs demandent une direction à une marque. L’art de former un brief créatif qui transmet les recommandations de la marque et permet la créativité des influenceurs a été marqué comme permettant la liberté dans un cadre. Le contenu du créateur de TikTok surpasse le contenu publicitaire de trois manières: rappel des annonces, taux de finition et engagement de l’audience, car le créateur est en mesure d’optimiser l’audience qu’il a investi de son temps et de ses efforts pour cultiver. Les marques et les influenceurs doivent se parler et se respecter les uns les autres; Les relations à long terme et les programmes d’ambassadeurs rapportent le succès de la marque et les revenus, car les deux parties ont une compréhension nuancée l’une de l’autre – en favorisant et en renforçant le contenu, l’expérience des consommateurs et la confiance dans la marque.

2. Une lacune sur le marché: Anticiper la montée en puissance de l’audio

La croissance de l’audio, de la musique au podcasting, semble être un autre moyen pour les marques et les influenceurs d’exploiter et d’interagir avec le public. Alors que la consommation de podcasts devrait baisser en raison de l’interruption des déplacements quotidiens pendant les verrouillages, à l’inverse, la demande d’audio a grimpé en flèche, permettant au marché de se diversifier via des applications telles que Clubhouse et Stereo. La plus grande audience pour l’audio est actuellement la génération Y, suivie de la génération Z. TikTok a reconnu cette opportunité et a dévoilé une bibliothèque musicale commerciale gratuite pour les utilisateurs, offrant le premier son par défaut sur les plateformes de médias sociaux. Facebook est également prêt à déployer de nouvelles fonctionnalités audio: salles audio en direct, extraits sonores et podcasts. La montée en puissance de l’audio coïncide avec le besoin humain de communauté et d’interaction sous les restrictions nationales, fournissant un lien social pendant une période de malaise et d’incertitude. Tout comme TikTok fournit du divertissement et de l’évasion avec un contenu vidéo de forme courte, l’audio offre une alternative de forme longue qui nécessite moins d’investissement de la part du consommateur, sans avoir besoin de regarder, de se concentrer ou de regarder un écran.

3. Accédez à un marché existant avec TikTok

Avec plus d’un milliard d’utilisateurs mondiaux actifs sur TikTik, il est clair que les marques cherchent à investir dans la plateforme. Cependant, avec un algorithme basé sur le contenu (par opposition à une métrique sociale) et la rareté des options de commercialisation, il peut être difficile pour les marques de gagner du terrain sur l’application. Le principe est que TikTok est un espace communautaire positif et inclusif, complété par son slogan «Ne faites pas d’annonces, créez des TikToks». Les marques sont encouragées à tirer parti du contenu TikTok existant en interceptant la culture sociale et en recherchant comment les consommateurs interagissent déjà avec leur marque. Ces informations sont accessibles au public en recherchant des hashtags. La popularité de Pinterest, qui a connu une augmentation de 60% des recherches par an, résonne également avec l’exploitation du contenu existant, car les marques peuvent voir comment les consommateurs utilisent leurs produits en temps réel pour vraiment comprendre et se connecter avec leur clientèle.

4. La promotion d’annonces est désormais considérée comme authentique

Les publics sont à l’écoute et heureux que leurs créateurs de contenu social préférés promeuvent des publicités, à condition que cela corresponde à leurs intérêts et valeurs personnels. Les créateurs se consacrent à la conservation d’une grille qui inspire les abonnés et génère un engagement cohérent. Il incombe à l’influenceur de sélectionner des marques qui s’alignent sur leurs véritables valeurs et intérêts pour maintenir l’authenticité et la confiance du public. Les utilisateurs des médias sociaux cherchent à suivre des personnes d’influence et recherchent souvent ceux qui peuvent fournir un soutien circonstanciel, par ex. Bricolage et rénovation de maison, mariages à venir et conseils prénatals et postnatals. Comme le rapporte le Global Web Index, il est désormais entendu qu’un peu moins de 3 adultes sur 10 dans le monde utilisent les réseaux sociaux pour la découverte et la recherche de marques. Les médias sociaux ont devancé les moteurs de recherche traditionnels pour la découverte de marques, et sur un pied d’égalité pour la recherche de marques à 47% parmi les audiences de la génération Z.

5. “Always-on” améliore la mémorisation des annonces

Le marketing d’influence n’est pas une approche universelle. L’activité de test et d’apprentissage est essentielle pour développer une stratégie qui génère un retour sur investissement positif. 20 à 30% des budgets d’influence doivent être déployés pour l’activité de test. En identifiant les collaborations réussies, les partenariats à long terme ou les réactivations stimuleront considérablement le rappel des annonces. Tout comme une marque veut fidéliser ses consommateurs, ce besoin reste le même avec l’authenticité des influenceurs. Si un créateur parle d’un produit à plusieurs reprises, il existe une affinité inconsciente avec la marque qui stimule le rappel des annonces et l’intention d’achat. Les campagnes à court préavis ou les accords ponctuels réduisent le bassin d’influenceurs disponibles à créer, ce qui entraîne des retards courants tels que des accords d’exclusivité, des conflits d’horaire et des frais urgents.

Comme toujours, l’Influencer Marketing Show Global a fourni des informations fantastiques et préfiguré des opportunités passionnantes pour l’espace des influenceurs. Avec un large éventail de panélistes et d’experts de l’industrie, l’événement est incontournable. Vous pouvez trouver tout le contenu du webinaire ici.

Contactez notre équipe de gestion des éditeurs pour en savoir plus sur les partenariats d’influence pour votre programme d’affiliation.

Posted on 22 avril 2021 in Marketing d'affiliation

Share the Story

Back to Top